Image

Les 4 postures essentielles de l’enseignant

L’entraineur

De part sa formation, l’enseignant est expert pour la conception de situations d’apprentissage. Tel un entraineur, il s’appuie sur la connaissance des forces et faiblesses de ses élèves pour élaborer des séquences d’apprentissage en lien avec les objectifs du plan d’étude.

Il choisit, en fonction de ses élèves, les contenus et les méthodes pédagogiques et didactiques appropriées.
Pour créer des situations d’apprentissages qui favorisent une acquisition durable de compétences, il s’appuie sur ses connaissances en matière didactique et pédagogique ainsi que sur les résultats récents en recherche des sciences de l’éducation.
Il sait comment motiver les élèves en leur donnant un rôle actif dans l’apprentissage et en les responsabilisant par rapport à leur parcours scolaire.

L’enseignant connaît les fondements du développement comportemental et sociale des enfants et des adolescents.
Il est conscient de la dimension (inter)culturelle dans la conception de processus éducatifs.

Le mentor

Lors d’échanges avec ses élèves, il les encourage à s’investir dans des démarches autonomes, il favorise leur esprit d’initiative et valorise leur engagement.
En se basant sur les droits de l’Homme, il communique les valeurs et les normes de la société et transmet le respect des règles qui sous-tendent notre société. Par son exemple, il transmet des processus et des démarches qui permettent des gérer des situations conflictuelles. Il veille à son langage et ses attitudes afin de promouvoir des attitudes qui respectent les différences et évitent la discrimination d’autrui.

Le juge

L’enseignant est conscient des dimensions diagnostiques, formatives et certificatives de l’évaluation. Il en connait les caractéristiques et est capable d’élaborer, à dessein, une démarche évaluative adaptée à la finalité choisie.
Pour le volet diagnostique, il reconnaît, à partir des réponses des élèves, les raison d’une faiblesse resp. un potentiel à développer.
Pour la dimension formative, il est capable de proposer, en se basant sur son savoir professionnel, des activités de remédiation resp. d’approfondissement.
En fin de parcours d’apprentissage, l’enseignant certifie les performance de l’élève sur base de critères d’évaluation transparents et communiqués auparavant . Il est conscient que l’art et la manière du retour d’information doit respecter la personnalité de l’élève et doit contenir des pistes pour les apprentissages futurs.

Le chercheur

L’enseignant est conscient que la formation professionnelle (initiale et continue) est un garant pour une carrière réussie d’enseignant. Il s’informe régulièrement des offres de formations et des résultats de la recherche en matière de sciences de l’éducation.

Il est capable de porter un jugement autocritique sur sa pratique professionnelle. Il documente ses expériences, ses réussites, mais aussi ses erreurs et partage ses conclusions avec d’autres enseignants. Il accepte de recevoir, dans un cadre collégial et apaisé, du feedback d’autrui afin d’optimiser sa pratique.

Il s’investit, dans son établissement, pour collaborer avec ses collègues à une démarche d’optimisation du fonctionnement de l’école

 

Références :

https://didapro.me/lalbum/un-profil-denseignant-par-des-enseignants/

https://download.ei-ie.org/Docs/WebDepot/QualityEd_guidelines_fra_final_medium.pdf

http://pedagocghy.profweb.ca/?page_id=714

http://www.francoisguite.com/2006/08/qualites-dun-professeur-qui-motive-les-eleves/

http://www.education.gouv.fr/cid73215/le-referentiel-de-competences-des-enseignants-au-bo-du-25-juillet-2013.html

10 compétences du métier d’enseignant Ph. Perrenoud

KMK- Lehrerfortbildung

Lehrerberuf

http://arbeitsblaetter.stangl-taller.at/LEHREN/Kompetenz-Lehrer.shtml