Image

Une fable sur l’interdisciplinarité : les 6 aveugles et l’éléphant

Les six aveugles et l’éléphant

Un jour, un prince étranger, voyageant à dos d’éléphant, traversa une ville dont tous les habitants étaient aveugles.
Les habitants entendirent bientôt parler de l’animal extraordinaire que montait le prince et décidèrent d’envoyer six d’entre eux toucher l’animal, afin de pouvoir le décrire à tous les autres.
À leur retour, les six aveugles décrirent chacun à leur tour l’animal:
  • “Un éléphant est pareil à un grand éventail”
    (Il avait touché les oreilles).
  • “Non, dit le second. C’est comme une paire de longs os”
    (Il avait touché les défenses).
  • “Pas du tout, dit le troisième, cela ressemble à une grosse corde”
    (Il avait touché la trompe).
  • “C’est n’importe quoi, dit le quatrième, c’est puissant et ferme comme un tronc d’arbre”
    (Il avait touché les pattes).
  • “Je ne sais pas de quoi vous parlez, dit le cinquième, un éléphant est semblable à un mur qui respire”
    (Il avait touché les flancs).
  • “Faux, s’écria le dernier, un éléphant est pareil à une longue ficelle”
    (Il avait touché la queue).
Les six aveugles commencèrent à se disputer, sans écouter la description des cinq autres.
Dérangé par le tumulte, le prince vint voir ce qui se passait et enfin les villageois comprirent grâce à son explication.
Tous ces hommes disent juste et vrai, mais chacun n’a touché qu’une partie de l’animal, et ne connaît donc qu’une part de la vérité. Tant qu’ils penseront être les seuls à avoir raison, ils ne connaîtront pas la vérité tout entière.

 

 

le tout mis en animation par Louis Chatel